Archiv für die Kategorie 'Kunst'

Sartre en Sorbonne : Die Tagung der Groupe d’études sartriennes GES am 24./25. Juni 2016

Mittwoch, 22. Juni 2016

french german 

sartre_kunst_fsartre_kunstguizot-110

Participez à l’animation et à la restauration de l’Abbaye de Marcilhac

Mittwoch, 22. Juni 2016

marcilhac-1

Sie haben im Sommer noch nichts vor? Dann lesen Sie diesen Artikel! Abbé Guillaume Soury-Lavergne > abbesourycommunication@orange.fr hat uns diesen Newsletter geschickt. Also zu allererst, damit sie im Sommer seine Abtei besuchen: > Abbaye de Marcilhac. Er hat uns auch noch mehr Reiseideen geschickt mit der Bitte Diffusez largement: „En 2015, l’abbé Soury-Lavergne crée le buzz en lançant un appel au bénévolat et au mécénat sur Facebook et le site Credo Funding. Deux objectifs sont fixés : attirer de jeunes bénévoles pendant l’été et installer les orgues de l’abbaye en bâtissant une tribune validée par les services de l’État, et en donnant les moyens au facteur d’orgue de disposer l’instrument à exprimer toute la gammes et la richesse de son timbre unique. La somme nécessaire à réunir est de 50 000 €. Le club de parachutisme de Cahors s’associe à l’action de rénovation en proposant à l’Abbé Guillaume de sauter en parachute une fois un premier objectif de 25 000 € atteint. Le saut a finalement lieu le 17 juillet 2015 à l’occasion des cinquante ans du club de parachutisme, la barre des 25 000 € étant dépassée.“

> Programme culturel à l’Abbyae de Marcilhac

Participez à l’animation et à la restauration de l’Abbaye de Marcilhac du 9 juillet au 30 août 2016

marcilhac-3

L’abbaye de Marcilhac-sur-Célé est un joyau qui a plus de 1000 ans! Les vicissitudes des âges et de l’histoire ont entraîné sa dégradation progressive. Des initiatives de restauration sont lancées qui contribuent à lui rendre vie. Votre mission -si vous l’acceptez!- est de redonner son âme à l’abbaye, par votre sueur, vos prières et vos chants!…Animation quotidienne de l’abbaye, travaux de restauration, accueil des pélerins, , vie fraternelle, présence d’un prêtre…De quoi passer un bon temps de service et de joie! Toujours avec humour!…

Devenez animateur(trice) au pélé VTT 2016 du 4 au 8 juillet 2016

Des Dizaines de diocèses organisateurs, plusieurs milliers de jeunes qui font grandir leur vie intérieure, un pélé Catholique et intergénérationnel… On ne présente plus le „pélé VTT“!!!… Ce pélé est rendu possible grâce à la présence de nombreux animateurs (18-25 ans)… Nous vous attendons pour les fameuses routes „Roca-Roca“ et „4.6“ (départ depuis le diocèse de Tulle)!… Possibilité de passer le BAFA/BAFD

Devenez bénévole Au sanctuaire marial de Rocamadour. Bénévolat possible tout au long de l’année!

En devenant bénévole à Rocamadour, ta mission consistera à prier, servir, évangéliser, partager. La vie quotidienne des bénévoles est une « école de sainteté » incluant formation chrétienne, vie fraternelle et services du Sanctuaire. Rocamadour, ça te parle peut-être vaguement car tes parents t’y ont traîné quand tu étais petit ? « Aujourd’hui les enfants, on va visiter un des plus beaux sites de France ! » C’est vrai que ce village accroché à la falaise, au creux d’un impressionnant canyon, a de quoi attirer. Mais Rocamadour, c’est bien plus que des belles pierres !…

Vacances missionnaires à Saint Cirq Lapopie – Du 9 juillet au 21 août

marcilhac-2 /></p>
<p>L’enjeu pour nous : attirer vers le Christ 2500 personnes chaque jour… Et pour cela, transformer un haut lieu touristique en un lieu saint… Ce qui implique de mener ensemble une vie chrétienne capable de donner envie à ceux qui nous rencontrent. Les missionnaires soufflent un vent spirituel joyeux et fraternel dans la vielle église… St Cirq Lapopie, disent ceux qui sont venus, ce sont des prières ferventes, des rencontres intenses et des témoignages de haut niveau, mais aussi une magnifique région à découvrir à pied ou en pédalo, emmenés par des Lotois !<br />
Pour les jeunes à partir de 18 ans, les familles, les religieux, les séminaristes et les prêtres. Du samedi au samedi. Contact: 05 65 31 50 27</p>
<p><strong>Camp humanitaire en Roumanie du 4 au 18 août 2016</strong></p>
<p>Venez participer à ce camp qui repose sur quatre piliers: unTravail humanitaire, La découverte (du pays, des Roumains, des différentes confessions chrétiennes…) La vie fraternelle (dans les tâches et missions quotidiennes) , L’approfondissement spirituel grâce à la présence d’un prêtre catholique</p>
<p><strong>Devenez bénévole à la cathédrale de Cahors – juillet-août 2016</strong></p>
<p><img src=Cette été, venez servir, prier, vous enrichir, dans un haut lieu des chemins de St Jacques: la Cathédrale de Cahors. Du 5 au 31 juillet 2016, en groupe ou tout seul, pour trois jours ou plus, participez à l’animation et à la vie de ce haut lieu qui conserve la „Sainte Coiffe“ du Christ. La formation chrétienne et la vie spirituelle sont assurées par l‘ abbé Florent Millet, curé de Cahors, et une équipe paroissiale enthousiaste.
Contact: Abbé Millet 06 76 04 79 70

Berlin: Regards croisés – ein Ort des Dialoges zwischen Frankreich und Deutschland

Montag, 6. Juni 2016

regards-croisesRegards croisés – ein Ort des Dialoges zwischen Frankreich und Deutschland veranstaltet von der Humboldt-Universität zu Berlin, dem Deutschen Forum für Kunstgeschichte Paris und dem Forschungslabor HiCSA der Université Paris 1 am Freitag, den 1. Juli 2016, ab 14 Uhr Humboldt-Universität zu Berlin, Hörsaal 207, Dorotheenstr. 26, 10117 Berlin.

Regards croisés – Deutsch-französisches Rezensionsjournal zur Kunstgeschichte und Ästhetik
Präsentation in Berlin am 1. Juli 2016

Um den Austausch zwischen Frankreich und Deutschland zu verbessern, haben französische und deutsche KunsthistorikerInnen und PhilosophenInnen der Kunstakademie
Münster, der Université Panthéon-Sorbonne und des Deutschen Forums für Kunstgeschichte Paris 2013 die Zeitschrift Regards croisés gegründet. Dank der Mitarbeit zahlreicher Autorinnen und Autoren konnten sich die Regards croisés zu einem etablierten Online-Journal entwickeln. Mit Buch- und Ausstellungsrezensionen sowie thematischen Dossiers will die Zeitschrift zu einer erhöhten Sichtbarkeit wichtiger Neuerscheinungen im jeweiligen Nachbarland beitragen: > Regards croisés

Für die Präsentation der Zeitschrift laden französische und deutsche WissenschaftlerInnen zu einem halbtägigen Symposiums ein: > Programm.

Ameldung: redaktion@revue-regardscroises.eu

Paris und seine Museen: 185 496 œuvres en ligne

Montag, 23. Mai 2016

Die > Online-Präsentation der Musées de la Ville de Paris ist überhaupt kein Grund, die Kuntwerke nicht vor Ort zu bewundern:

> L’Établissement Public Paris Musées regroupe les 14 musées de la Ville de Paris.


Les collections en ligne des musées de la Ville… von paris_musees

> Documents pédagogiques

Themen-Parcours: z. B. > Paris sous la révolution

Michel Sicard und Mojgan Moslehi: Auf nach Busan.

Donnerstag, 12. Mai 2016

Il y en a qui disent que notre blog ne parle que de la France et du Bade-Württemberg. Or, aujourd’hui, nous parlons de l’exposition de > Michel Sicard und Mojgan Moslehi qui aura lieu du 11 mai jusqu’au 21 mai 2016 au Seokdang Museum of Art à Busan en Corée du Sud. Le vernissage aura lieu le 10 mai.

sicard-moslehi

Les deux artistes montrent leurs œuvres, dont nous avons parlé dans des > entretiens en vidéo publiés sur notre blog qui vont paraître prochainement en forme de livre à Paris: > Deux entretiens sur l’art: Michel Sicard, Mojgan Moslehi – 24 décembre 2014.

sicard-moslehi-2sicard-moslehi-1

> Busan ? Si loin, regardons une carte:

busan

„The Seokdang Museum of Dong-A University is the oldest and the most highly regarded university-led museum in Busan, Republic of Korea. Established in November 1959, it houses an estimated 30,000 valuable items, making it one of the greatest collections of Korean cultural properties in Busan….“

La démocratie participative en France (I)
francestrategie1727.fr et les priorités éducatives

Dienstag, 10. Mai 2016

french german 

Nachgefragt: Dany Laferrière „Tagebuch eines Schriftstellers im Pyjama“

Donnerstag, 28. April 2016

Am 28. 4. 2016 war Dany Laferrière de l’Académie française im Stuttgarter Literaturhaus zu Gast. Nach der Lesung hatte www.france-blog.info eine Gelegenheit nachzufragen:

„Ankündigungstext des Literaturhauses in Stuttgart:“ 2014 wurde das erste von Beate Thill ins Deutsche übertragene Werk von Dany Laferrière Das Rätsel der Rückkehr sogleich mit dem Internationalen Literaturpreis des Hauses der Kulturen der Welt Berlin ausgezeichnet. Das Tagebuch eines Schriftstellers im Pyjama nun ist der Roman der Lektüren, ein Buch für jeden, der gerne liest, oder vielleicht auch selbst schreiben möchte – kleine Erzählungen, von Freud und Leid des Schreibens.

Bitte öffnen Sie das folgende Fotoalbum mit einem Klick auf ein Foto erst, wenn diese Seite ganz geladen ist:

… Dany Laferrière, geboren 1953 in Port-au-Prince, Haiti, arbeitete zunächst als Journalist bis er sich unter dem Druck des politisch repressiven Klimas 1976 gezwungen sah, nach Montréal auszuwandern. Für seinen Roman L’Énigme du retour, dt. Das Rätsel der Rückkehr, erhielt er 2009 den Prix Médicis. Der Autor lebt in Montréal und Miami und ist seit 2014 Mitglied der Académie française.

Das Autorengespräch führt Ina Hartwig, Literaturkritikerin und ehemalige Literaturchefin der Frankfurter Rundschau, in Anwesenheit der Übersetzerin Beate Thill.“

Veranstalter: Institut français Stuttgart & Literaturhaus Stuttgart. Mit freundlicher Unterstützung der Vertretung der Regierung von Québec und des Institut français.

Wir haben Dany Laferrière nach seinem Buch L’Art perdu de ne rien faire (Montréal: Boréal) 2011, Paris: Grasset 2014 und Journal d’un écrivian en pyjama, Montreal: Mémoire d’encrer 2013) befragt: Comment un élève, peut-il, aujourd’hui se faire attraper par le virus de la lecture?

Nachgefragt: Luc Fraisse, Lire Marcel Proust aujourd’hui

Donnerstag, 3. März 2016

french german 

Podiumsdiskussion – Reihe „Marcel Proust – Stoffe der Erinnerung“
A la recherche – Proust Rezeption heute

Mittwoch, 2. März 2016

Mittwoch, 2. März, 20.00 Uhr | Literaturhaus Stuttgart, Breitscheidstr. 4, 70174 Stuttgart

Bis tief ins 20. Jahrhundert wurde Prousts Suche als ein Sittengemälde der Belle Époque gelesen, als ein Schlüsselroman der frivolen Pariser Oberschicht der vorletzten Jahrhundertwende. Aus heutiger Sicht geht es um Tieferliegendes, um die unaufhebbare Einbindung des Individuums in die Gesellschaft und seine Abhängigkeit von deren Entwicklung. Das erfordert einen ganz neuen Blick auf den Text. In den vorhandenen Übersetzungen fehlte Bernd-Jürgen Fischer „ein ganz bestimmter Sprachklang“ – mehr als zehn Jahre hat er der Neuübersetzung gewidmet. Auf was es bei der Übersetzung und der Rezeption eines solchen Monuments der Weltliteratur ankommt, darüber sprechen er und der Proustkenner Luc Fraisse. Bernd-Jürgen Fischer arbeitet als Sprachwissenschaftler, Autor und Übersetzer und war als Dozent der Germanistik an der Freien Universität Berlin tätig. Luc Fraisse ist Professor für Französische Literatur des 20. Jahrhunderts an der Université de Strasbourg und Mitglied am Institut universitaire de France. Seine Arbeiten, u.a. mit dem großen Preis der Académie française ausgezeichnet, beschäftigen sich vor allem mit dem Werk von Marcel Proust.

Gäste:
Bernd-Jürgen Fischer, Proust-Übersetzer
Prof. Luc Fraisse, Université de Strasbourg
Moderation: Martin Ebel, Züricher Tages-Anzeiger

Die Veranstaltung findet auf Deutsch und Französisch statt.

Eintritt: 10,-/ 8,-/ 5,- €. Kartenreservierung in der Buchhandlung im Literaturhaus oder unter www.reservix.de, für Literaturhausmitglieder unter Tel. 0711 22 02 1747 oder info@literaturhaus-stuttgart.de.

Veranstalter: Institut français & Literaturhaus Stuttgart. In Zusammenarbeit mit dem Reclam-Verlag.

Sartre , ses voyages, la philosophie et l’esthétique
Interview de Michel Sicard, lundi 25 janvier 2016

Donnerstag, 4. Februar 2016

Dans > nos entretiens sur Sartre et son esthétique, nous avons aussi évoqué ses voyages, mais il y a encore un sujet important, ce sont ses façons différentes de faire fonctionner les concepts, venus de l’Orient et de l’Occident et de profiter de leurs échanges. On peut dire que Sartre quitte souvent la sphère des concepts rationalistes occidentaux… situons d’abord le sujet de notre entretien par rapport à l’œuvre de Sartre. Et j’ai demandé à Michel Sicard de nous expliquer ce passage des cultures de Sartre.

Après son agrégation, Sartre voulait aller à Kyoto comme assistent, il a échoué et allait à Berlin, or il a fait ce grand voyage plus tard avec Simone de Beauvoir entre le 18 septembre et le 16 octobre 1966. D’abord Berlin in l’Allemagne…, nous avons déjà rappelé, dans un autre entretien, qu’en 1933 à Berlin, il n’écrit rien sur Hitler et les nazis, par contre, beaucoup ont cru, qu’il a étudié Martin Heidegger à Berlin et qu’on retrouve les fruits de la lecture de Sein und Zeit dans l’Être et le néant. Une question qu’on a souvent posé: Sartre s’est-il laissé influencé par Heidegger ?

Une fois, Sicard m’avait parlé de Heidegger et son livre Acheminement vers la parole, trad. Jean Beaufret,Wolfgang Brokmeier, François Fédier, Gallimard, coll. « Tel »,‎ 1988, 260 p. Heidegger propose une réflexion et une analyse de la compréhension traditionnelle de la parole. Il estime que la parole est « l’expression sonore et la communication des émotions et fluctuations intimes de l’homme ». Et qu’est-ce qu’il y a retenir par rapport à l’œuvre de Sartre?


Rappel:
> Colloque à Cerisy-la-Salle: Sartre. Littérature et engagement
20 – 30 juillet 2005 Direction : Michel Rybalka und Michel Sicard


Revenons aux rôles des imprégnations d’une culture à l’autre, il y a notamment cette référence implicite vers le Japon, via les Japonais qu’il a connus. Il y Kuki Shuzoet Isaku Yanaihara. Parlons d’abord de Shuzo Kuki (1888-1941) philosophe japonais et professeur.

Il a fait des études à Tokyo et passe de longs séjours en Allemagne, de 1921 à 1924, où il étudie chez Heinrich Rickert, et de 1924 à 1927, il fait, en France, la connaissance de Bergson, il retourne en Allemagne, À Marburg et Freiburg, pour y suivre les cours de Martin Heidegger. Ensuite, Kuki était parmi les premiers qui ont introduit Heidegger au Japon. En France, il fait la connaissance de Sartre, qui avait 23 ans…, Kuki avait 40 ans et recevait un « enseignement philosophie » de Sartre, un enseignement que Thorten Botz-Bornstein dans son article sur Kuki met entre des guillemets. Je voulais savoir de Michel Sicard, si cette rencontre était importante pour Sartre ?

Plus tard, en 1935, Kuki publie Le problème de la contingence, il y a des prolongements jusqu’à l’esthétique, Kuki évoque aussi Proust et le livre de Jean-Marie Guyau, La genése de l’idée de temps, Paris 1912.

Ce qui nous intéresse ici ce sont les rapports de la philosophie á l’art… Les dernières pages de L’imagination de Sartre en 1940 établissent aussi un lien fondamental entre l’art et la liberté.

Isaku Yanaihara (1918-1989). professeur de philosophie à l’université d’Osaka arrive à Paris 1954 pour faire des études. Il fait la connaissance de > Giacometti et devient so modèle jusqu’en 1961. Yanihara a aussi connu Sartre. Il devient son traducteur japonais. A nouveau, une rencontre entre l’art et la philosophie ? Si l’on pense aux développements dans la philosophie et l’imaginaire sartriens, Yanihara y a joué son rôle ?

Après son agrégation, il a échoué avec son projet s’aller à Kyoto, or il a fait son grand voyage au japon plus tard avec Simone de Beauvoir entre le 18 septembre et le 16 octobre 1966. Le livre de Tomiko Asabuki, Vingt-huit jours au Japon avec Jean-Paul Sartre et Simone est paru en 1966 en France. L’Université Keio et les éedtions Jimbun-shoin organisaient trois conférences au Japon, 13, rapporte Hélène de Beauvoir.
Une série de trois conférences: Plaidoyer pour les intellectuels“… ce n’était pas un hasard qu’il avait chois ce sujet pour les conférences au Japon. Il semble qu’il était conscient de la situation des intellectuels au Japon désireux de réfléchir à nouveau sur leur moyen de coopérer et de leurs tâches sociales, comme Simone Müller l’a formulée dans article sur la réception de Sartre au Japon, et c’est vrai que ses trois conférences dans ce petit livre de poche sont une définition essentielle aussi de Sartre lui-même n’est-ce pas ?

En effet, l’influence de l’Orient exerce une influence considérable sur l’œuvre de Sartre, une influence qu’on a un peu négligée et pourtant ce rapport philosophie-art est essentiel pour le développement de son esthétique.

Bibliographie

Asbuki, Tomiko, > Vingt-huit jours au Japon avec Jean-Paul Sartre et Simone de Beauvoir (18 septembre – 16 octobre 1966). Auteur de préface : Richard Chambon, Hélène de Beauvoir. Traducteur : Claude Peronny, Chiharu Tanaka Paris : L’Asiathèque – maison des langues du monde 1966.
Bonardel, Françoise, Existence et vacuité selon Sartre et le bouddhisme zen, dans Bouddhisme et philosophie, Paris: L’Harmattan, 2008.
Botz-Bornstein Thorsten, Shûzô Kuki et la «philosophie de la contingence» française. Une communication unique entre l’Orient et l’Occident, dans : Revue Philosophique de Louvain, Année 1999 Volume 97 Numéro 1 pp. 113-126, Über Th. Botz-Bornstein.
Caeymaex Florence,> « L’existentialisme comme éthique de Heidegger à Sartre. », Les Temps Modernes 4/2008 (n° 650) , p. 248-269.
Heidegger, Martin: Unterwegs zur Sprache (1950-1959) Hrsg. von Friedrich-Wilhelm v. Herrmann 1985. 262 Seiten. Kt 39,00 € ISBN 978-3-465-01690-8 Martin Heidegger Gesamtausgabe 12.
Midal, Fabrice, La rencontre du bouddhisme et de l’Occident est-elle possible sans une méditation de l’oeuvre de Chögyam Trungpa et de Martin Heidegger ?in : Les cahiers bouddhiques n° 3
Morlins, Bernard, > Sublime voyage dans l’atelier de Giacometti, raconté par son ami et modèle Isaku Yanaihara (Allia)
Sawada, Nao, « Sartre et les artistes japonais des années 60 – au miroir du zen »,Bulletin du Département de littérature française, Université Rikkyo, n° 38, 2009, p. 23-35.
Maître Dôgen (永平道元), 19 janvier 1200 – 22 septembre 1253, et Yoko Orimo, Shôbôgenzô – La vraie Loi, Trésor de l’Œil – tome 3. Les textes du Shôbôgenzô de maître Dôgen traduits ici inclus certains des plus célèbres comme Uji, Busshô ou le Genjokôan, Paris: Sully 2007.
Sicard, Michel (commissaire), Sartre et l’art [Catalogue] Vilal Medici, 19 febgraio / 35 marzo 1987. Immaggio a Jean-Paul Sartre, 1987.
—, > Essais sur Sartre. Entretiens avec Sartre 1975-1979, Paris: Galilée 1989.
Yanaihara, Isaku, (1918-1989); Avec Giacometti; Paris: Allia 2014.
Wittmann, Heiner, L’esthétique de Sartre. Artistes et intellectuels, traduit de l’allemand par N. Weitemeier et J. Yacar, Éditions Paris: L’Harmattan 2001.

> > Entretiens : Michel Sicard et Heiner Wittmann

Der Frankreich-Blog auf

France-blog.info auf Facebook

Follow FranceBlogInfo on Twitter

2

Fußball-Europameisterschaft 2016


Aktuelle Themen
auf unserem Blog:

> 29 mai 2016 : Les commémorations de la bataille de Verdun

> Unsere Videos

> Nachgefragt: CNCDH

> Marcel Proust

> Die Attentate vom 13.11.2015

> Commission nationale consultative des droits de l’homme CNCDH

> Digital unterrichten

> Loi numérique 2016

> Twittern

> Bloggen für F und D

> Verdun

#COP21 auf unserem Blog

> Orthographiereform

> Napoleon III.

> Flüchtlinge-Integration

> Kurzfilm 2016

> Warum Französisch?

> Loi travail

> Open Access

> Jean-Paul Sartre

> L'étranger

> Schengen

> Deutsch-französischer Ministerrat

> La francophonie

> Digitale Agenda

> Lexikometrie