Les nouvelles cartes académiques des langues vivantes

15. Januar 2016 von H. Wittmann



Der deutsch-französiche Tag wird am 22. Januar gefeiert. > ww.france-blog.info/deutsch-franzoesischer-tag-22-januar-2016. Es geht um den 33. Jahrestag der Unterzeichnung des > Elysée-Vertrages, in dem es u. a. im Absatz II. C. a heißt: “Sprachunterricht. Die beiden Regierungen erkennen die wesentliche Bedeutung an, die der Kenntnis der Sprache des anderen in jedem der beiden Länder für die deutsch-französische Zusammenarbeit zukommt. Zu diesem Zweck werden sie sich bemühen, konkrete Maßnahmen zu ergreifen, um die Zahl der deutschen Schüler, die Französisch lernen, und die der französischen Schüler, die Deutsch lernen, zu erhöhen.”

Wie steht es um den Deutschunterricht in Frankreich? > L’enseignement de l’allemand en France. Wir berichteten am 17. April 2015 über die Kritik in Frankreich an den Plänen des Erziehungsministeriums in Frankreich, den Deutschunterricht einzuschränken. Noch am 4.11.2015 klagte > Alfred Grosser in LA CROIX > FORUM. L’enseignement de l’allemand mutilé über die Absichten des Ministeriums: “Un ensemble de voix allemandes lui (i.e. Président Hollande, N.D.L.R.) dit que la réforme destructrice risque d’entraîner un recul de l’enseignement du français en Allemagne, ne serait-ce que comme conséquence de la disparition de nombreux partenariats.” Où en est-on aujourd’hui ? La ministre Najat Vallaud-Belkacem promet une amélioration nette de l’enseignement de l’allemand, si l’on veut croire aux annonces sur son site. Alfred Grosser note les paroles du ministère : “…l’allemand est conservé au début du collège pour ceux qui en ont fait à l’école primaire. Sauf en Alsace, ce n’est le cas à peu près nulle part, car l’anglais est la seule langue dans le primaire. « Cela va être changé bientôt grâce à des enseignants spécialisés en allemand. »” Grosser veut savoir: “Dans combien de temps ? Malgré les parents qui tiennent à l’anglais, non sans raison, puisque le primaire ne connaît que la langue unique ? En attendant, l’allemand demeurera supprimé en sixième et les classes bilangues aussi.” Et il poursuit: “L’unique explication de la ministre est qu’il faut lutter contre l’élitisme qui serait la marque de l’enseignement de l’allemand et des classes européennes.”

Enquête. Ou en sommes-nous – ou le minstère ?

> Toute l’actualité. Les nouvelles cartes académiques des langues vivantes:
” L’offre de formation en langues vivantes étrangères et régionales est définie dans le cadre de la nouvelle carte académique des langues vivantes. Celle-ci assure, dans chaque académie, une continuité de l’apprentissage entre le primaire et le collège, et vise le développement de la diversité linguistique, notamment en faveur de l’allemand. Les recteurs sont chargés de l’élaboration de cette carte des langues qui devra être achevée à la fin du premier trimestre de l’année scolaire 2015-2016.” Mise en italique par la réd.

> L’enseignement des langues vivantes étrangères dans le système scolaire français : la brochure à feuilleter

> Najat Vallaud-Belkacem promet des mesures en faveur de l’allemand – 5 octobre 2015
> Deutschunterricht in Frankreich. Najat Vallaud-Belkacem: „plus que « préserver » l’allemand, je souhaite le promouvoir.“

> Apprentissage de l’allemand : de nouveaux moyens et des objectifs chiffrés : “Najat Vallaud-Belkacem a fixé des objectifs chiffrés d’apprenants de l’allemand ambitieux pour la rentrée 2016 (+12% en primaire et +6% au collège). Avec la mise en place d’une nouvelle carte des langues vivantes dans chaque académie, la mobilisation de nouvelles ressources humaines et la nomination de la déléguée ministérielle à l’apprentissage de l’allemand en France, tous les moyens sont mobilisés pour les atteindre. Enfin, l’avancement de la LV1 du CE1 au CP, et de la LV2 de la 4e à la 5e prévu par la réforme du collège, vont améliorer les résultats de tous les élèves.”
Sur cette page, on lit aussi: “Une politique en faveur de l’apprentissage de l’allemand
Des objectifs chiffrés d’apprenants de l’allemand à l’école élémentaire et au collège à la rentrée 2016

La ministre a fixé un objectif de 200 000 apprenants de l’allemand à l’école élémentaire à la rentrée 2016, contre 178 000 aujourd’hui, soit une augmentation de 12%, grâce à une offre renforcée d’allemand à l’école élémentaire dans l’ensemble des académies.

Au collège, la ministre a fixé un objectif d’apprenants de l’allemand (LV1 et LV2) de 515 000 collégiens contre 487 000 aujourd’hui, soit une augmentation de 6%, grâce à une politique active d’ouverture de classes d’allemand LV2 et à la politique de consolidation des bi-langues de continuité.”

Notre question : la nouvelle carte des langues et les objectifs du ministère lèvent-t-elle les doutes sur la place de l’enseignement de l’allemand en France ?

Auf unserem Blog:

> Sauvons l’allemand en France, renforçons le français en Allemagne

> Un soutien pour l’allemand en France – et qui soutient le français en Allemagne ?

Der Frankreich-Blog auf

France-blog.info auf Facebook

Follow FranceBlogInfo on Twitter


> AKTUELLE Themen


> #CoronaVirus - COVID-19-Krise

> Der Autor dieses Blogs

> Konzeption unseres Blogs

> Fehler auf unserem Blog

> Impressum

> Datenschutz

> Anfragen für Vorträge, Workshops und Fortbildungen


Immer aktuell:

> Twittern für die deutsch-französische Kooperation

> Twittern. Frankreich und Deutschland in der EU

> Deutsch-französisches Twittern, aber diesmal aus der Perspektive der Außenministerien


> Beiträge mit Aufgaben für Schüler/innen


> Digital unterrichten – Enseigner avec le numérique = Ein Handbuch für das digitale Lernen

> Argumente für Französisch

> Apprendre l’allemand: Argumente für Deutsch

> Unsere Videos

> Unsere Videos auf Twitter Schüleraustausch?

> Kleinanzeigen auf der Website des DFJW/OFAJ

> Froodel.eu - Entdecke Deine französische Welt